Le futur pneu increvable de Michelin a t-il un avenir ?
Connect with us
Michelin General Motors pneu increvable

Pneus

Le futur pneu increvable de Michelin a t-il un avenir ?

Les voitures sont de plus en plus modernes, si sophistiquées que leurs réparations deviennent l’apanage des garages et des concessionnaires seuls.

La technologie de la motorisation, des aides à la conduite ont évolué dans le bon sens, rendant les voitures plus sûres et plus faciles à manœuvrer. Si la technologie des pneus a évolué, il n’empêche qu’ils sont toujours susceptibles de crever et donc il faut savoir comment faire réparer un pneu crevé.

Avec le tubeless classique, une simple vis ou un clou ne provoque pas la mise à plat du pneu mais à terme un dégonflement de la roue. C’était déjà une avancée remarquable pour les automobilistes. Si le rêve du pneu increvable est dans toutes les mémoires des joueurs de 1000 bornes, il deviendra une réalité en 2024. Michelin est parti d’une idée aussi simple que géniale. Si un pneu se dégonfle, c’est qu’il est empli d’air. C’est une évidence mais il fallait y penser.

Pourquoi ne pas fabriquer un pneu increvable sans air à l’intérieur ?

D’où l’idée de créer un produit qui ne soit pas une enveloppe (contenant de l’air ou un autre gaz) posée sur la jante. Mais bien une structure en éventail conformée avec un matériau souple qui protège la roue et absorbe les chocs et les imperfections du revêtement. Ce rêve de tous les automobilistes a pour nom provisoire le UPTIS.

Il est mis au point avec un partenaire de choix : Général Motors. Non seulement il sera increvable, raison pratique pour le commercialiser et pour qu’il plaise aux propriétaires de voitures, mais il va révolutionner le marché du pneu usé.

Si les recycleurs tentent (en vain ?) de redonner une seconde vie à plus de 200 millions de pneus usés par an ce n’est pas sans poser de nombreux problèmes économiques et environnementaux. Les pneus sont chargés de métaux lourds, d’acier, de textiles rendant dangereuse leur présence dans la nature.

Pourquoi a-t-il de l’avenir sur l’ensemble de la planète ?

Si on crève très peu, pour ne pas dire jamais en Europe (tous les 80 000 kilomètres), la fréquence de crevaison est presque du double aux USA et dix fois supérieure en Chine, un des plus gros marchés pour Michelin et les constructeurs de voitures en général. La cause réside dans la qualité des revêtements des pays hors d’Europe.

Cette structure de pneu UPTIS n’a pas seulement vocation à être increvable mais à offrir un confort de conduite maximal. En effet, les essais présentés par vidéo montrent des qualités d’écrasement et de mémoire de forme remarquable.

Ces essais prouvent leur capacité à absorber de gros nids-de-poule et de retrouver leur qualité pour un virage serré à suivre. Donc, finit la pression des pneus à la pompe !

Les pincements des flancs sur les trottoirs, les forfaits crevaison avec montage démontage, valve ? Certainement. Les essais sur une petite flotte de véhicules professionnels sont parfaitement concluants.

UPTIS à quel prix ?

C’est la réflexion que se posent les ingénieurs des marques associées : GM et Michelin. En effet, la production en série n’est pas encore lancée et il sera nécessaire de créer une entrée de gamme pour les pays émergents.

Ces derniers qui représentent un fort potentiel à cause ou grâce à leur réseau routier dégradé achèteront des pneus aux fabricants qui proposeront le meilleur rapport qualité-prix.

Written By

Monautonews.com est le blog auto que j’ai créé en 2009 afin de partager ma passion de l’automobile. En plus des actus auto, je réalise des essais comme la Jaguar I-Pace et la Volvo V60.

Publicité
Connect