Faut-il céder à la tentation du pneu runflat ?
Connect with us
pneu runflat

Pneus

Faut-il céder à la tentation du pneu runflat ?

Le choix des pneus est vaste, entre prix et performances, il y a de quoi s’y perdre. Pour ce faire, voici 10 conseils pour bien choisir ses pneus de voiture. Parmi les pneus classiques, on note quelques innovations intéressantes, comme le pneu runflat. Exit la peur de la crevaison, ce pneu à toute épreuve poursuit sa route !

Qu’est-ce qu’un pneu runflat ?

C’est un pneu à structure renforcée, qui accepte le roulage dégonflé ou crevé. Maintenant, la charge, le véhicule équipé de pneu runflat, roule pendant près de 100 km à faible allure (80km/h). Exit l’arrêt forcé sur le bas de la route, pour un changement de roue fastidieux, ou l’appel à l’assurance, pour une simple crevaison. Le conducteur garde le cap, tout en conservant une bonne tenue de route.

Le runflat, permet donc de se passer de roue de secours. Vous gagnez de l’espace dans le coffre, et allégez d’autant le poids total autorisé en charge (PTAC) du véhicule. Malheureusement, la technologie pneumatique runflat, présente aussi quelques conditions et inconvénients…

Puis-je poser un pneu runflat sur ma voiture ?

Pour équiper un pneu runflat, votre véhicule doit être homologué, et être muni d’un système de contrôle de pression pneumatique (TPMS) sur le tableau de bord. Renseignez-vous, auprès de votre garage agréé ou de votre constructeur automobile, pour savoir si vous pouvez envisager la pose de ce type de pneu.

Les systèmes de contrôle électronique de votre véhicule, tel que L’ABS, doivent être capables de fonctionner avec ces pneus, qui ne présentent pas le même degré de rigidité.

Les pneus runflat doivent être montés sur des jantes spécifiques EH2, pour éviter tout risque de déjantage, lorsque la pression est minimale. Il est de toute façon interdit, de procéder au changement de pneu si votre voiture n’est pas homologuée, pour des raisons évidentes de sécurité.

Les inconvénients de ce type de pneu

Si sur le papier, ce pneu semble idéal, de nombreux éléments risquent sérieusement d’entamer votre enthousiasme :

Prix : environ deux fois plus cher qu’un peu standard !

Efficacité : si le pneu est endommagé par le côté, le système runflat ne fonctionne pas. Confort : ce pneu est très rigide, altérant le confort du conducteur et des passagers.

Percé = changé : le pneu runflat ne se répare pas, vous devrez tout changer en cas d’incident.

Poids : le pneu runflat est environ 10 % plus lourd qu’un pneu standard. Installation : pour le montage et l’équilibrage d’un peu runflat, le garage doit être équipé d’un matériel spécifique et maîtriser parfaitement cette technologie.

Ce ne sera sans doute pas le cas, du petit garage du coin… Ce qui vous oblige à faire quelques kilomètres supplémentaires. Vous l’aurez compris, le pneu runflat permet de se jouer d’une crevaison, mais implique bien d’autres compromis. Proposé d’origine, sur des voitures haut de gamme, il ne fait pas l’unanimité.

En revanche, les technologies pneumatiques évoluent, de grandes marques comme Michelin ou Bridgestone, travaillent à l’élaboration de pneus toujours plus performants.

L’objectif est de tendre vers la capacité du pneu runflat, avec la liberté de l’installer sur tout type de jantes et en augmentant son confort d’utilisation. Restons en veille, le runflat n’a pas dit son dernier mot !

Written By

Monautonews.com est le blog auto que j’ai créé en 2009 afin de partager ma passion de l’automobile. En plus des actus auto, je réalise des essais comme la Jaguar I-Pace et la Volvo V60.

Publicité
Connect