Bugatti Divo 2019 : Supercar exclusivement hors-norme cherche propriétaire

Bugatti Divo 2019
Ne rêvez pas, cette petite annonce n’existera jamais. En effet, cette Bugatti Divo 2019 va être déclinée en seulement 40 exemplaires et ils ont déjà tous trouvé un propriétaire.

La Divo 2019 atteint 380 km/h contre 420 pour la Chiron

La marque française Bugatti, propriétaire du Groupe Volkswagen depuis une vintaine d’année, est spécialisée dans les clients insatisfaits. Plus sportive, plus moderne, plus confortable … Cette nouvelle supercar promet une meilleure agilité avec cette Chiron remaniée. Comment cela est-ce possible ?

  • Bugatti Divo 2019
  • Bugatti Divo 2019 au volant
  • Bugatti Divo 2019

La Bugatti Divo 2019 n’est autre qu’une Chiron quelque peut modifiée. Quasiment tous les changements qui ont été faits sur la carrosserie ont été étudiés afin d’améliorer ses performances aérodynamiques. C’est donc la raison des nouvelles entrées d’air sur la capot, tout comme l’aileron arrière élargi et la modification du diffuseur arrière. Cela a permis aussi de réduire son poids tout comme sa vitesse de pointe limitée à 380 km/h. Le châssis a également subi des évolutions: réglages d’amortisseurs et de direction dynamisés et carrossage plus important avec une inclinaison des roues par rapport à leurs axes vertical.L’unique but de cela est une amélioration nette de l’agilité de cette Divo 2019.

À lire aussi :Ferrari SP38 : un modèle unique en son genre à la Villa d’Este

L’avantage de cette version de la Chiron est de pouvoir obtenir des meilleures améliorations sur les circuits. La rumeur dit que la Divo tourne 8 secondes plus vite qu’une Chiron sur le circuit de Nardo en Italie. Autrement dit, la supercar « est faite pour les virages » plus que sa soeur et est destinée à « faire vibrer les gens du monde entier ». Sous le capot, on sait qu’elle est dotée du moteur « habituel », le 8.0L W16 qui développe 1500 ch.

Voiture extraordinaire, prix extraordinaire

L’intérieur a été revu afin de se différencier de la Chiron. L’habitacle bicolore bleu électrique / gris reprend les mêmes teintes que la carrosserie extérieure ainsi que les pneus. Mais pour découvrir cette ambiance si propre à la marque, il fallait être dans les petits papiers de chez Bugatti et pouvoir faire un chèque de 5 000 000 euros (hors taxe ). Les 40 exemplaires ont déjà trouvé preneur, ce qui met un terme au débat d’où trouver cette somme d’argent …

 

A propos de l'auteur

Matthieu Roux

Blogueur Auto depuis 2009 !
Monautonews.com est le blog que j’ai créé afin de partager ma passion de l’automobile au plus grand nombre. Depuis 2009, j’ai fait évoluer ce site en fonction de ce que j’aurai voulu voir sur le net et que je ne trouvai pas. J’ai également la chance d’avoir accès au parc presse de certaines grandes marques afin de faire des essais des dernières nouveautés qu’elles proposent.